Croix du cimetière

Croix en basalte. Le dé prismatique repose sur une base cubique à décor géométrique. Un haut fût est timbré au milieu d’un écu vide, sans trace de martèlement. Le croisillon, prismatique comme l’ensemble, est fleuronné mais sans figuration.
L’écu (peut-être peint à l’origine) semble indiquer un ancien usage de borne en limite de seigneurie. La croix est devenue croix de cimetière à l’occasion de la translation de celui-ci. XVIIe siècle, peut-être fin XVIe siècle.(1)


Annotations

1. MOULIER (Pierre), Croix de Haute-Auvergne, éd. Créer, Nonette, 2003.